story tell 3

 

Oui mais pas n’importe quelle histoire, l’Histoire… celle qui enfant sur les genoux de ses parents, ou encore dans les bras de ses grands-parents, nous plonge dans un tout autre univers, notre imaginaire. Pendus aux lèvres du narrateur, les yeux grands ouverts, attentif, c’est là que la magie opère… Et bien se laisser aller, rêver, prendre le temps d’écouter un conte n’est pas réservé qu’aux enfants; bonne nouvelle! C’est en pratiquant l’oenotourisme que l’on peut renouer avec ces agréables sensations.

Aujourd’hui, quel domaine viticole soucieux de développer l’oenotourisme ne propose une visite de son vignoble ou encore une dégustation? Ces activités se sont banalisées, entraînant un fort besoin de se différencier. Le story-telling serait non seulement une arme de distinction mais de séduction. S’inspirer du riche patrimoine historique viticole, s’imprégner des légendes régionales, révéler les secrets de fabrication… pour proposer une scénarisation de la pratique oenotouristique, dans le but de faire appel à l’imaginaire du consommateur, susciter une vive émotion, et rendre, on l’espère, l’expérience inoubliable.

Le story-telling serait alors l’outil professionnel indispensable aux futurs agents oenotouristiques. Mythe ou réalité marketing ?

 

cotes du rhonebordeaux

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>