Les caves coopératives du Gard peuvent-elles devenir des destinations œnotouristiques ?

En région Languedoc-Roussillon, les caves coopératives ont fait l’objet d’un important travail de recensement et de description au cours des années récentes, travail qui a donné lieu à la publication d’un ouvrage de référence en 2010.

Cette étude a confirmé le caractère patrimonial de premier ordre de ces caves coopératives vis-à-vis de l’histoire de la viticulture en Languedoc-Roussillon. Ces bâtiments sont en effet l’expression la plus visible, dans un très grand nombre de villages viticoles, de l’importance de cette organisation particulière du monde vigneron (le système coopératif), qui a très fortement marqué cette région.

Ils constituent également un patrimoine architectural sans équivalent en matière de bâtiments liés à cette histoire viticole, non seulement par leur rôle mais aussi par leur nombre. Si ces édifices sont avant tout des bâtiments fonctionnels (élever le vin), ils ont aussi fait l’objet de réflexions architecturales. Ces caves ont bénéficié de la mobilisation d’ingénieurs et d’architectes, qui sont bien souvent intervenus au cours de leur carrière sur un grand nombre de caves.

patrimoinemonument histoCertains de ces caves, situées dans l’Aude et le Gard, ont reçu le label Patrimoine du XXème siècle, attribué par l’Etat (ministère de la culture). Quelques-unes ont même été inscrites au titre des monuments historiques.

 

Fortes de ces reconnaissances, ou bien indépendamment de celles-ci, des caves coopératives se sont engagées dans des activités œnotouristiques, de leur propre initiative ou en partenariat avec d’autres acteurs du tourisme local. Cependant, la publication de l’ouvrage précité «Caves coopératives en Languedoc-Roussillon» a amorcé, plus particulièrement au niveau régional, une réflexion spécifique sur les synergies possibles entre ce patrimoine architectural et sa valorisation dans une perspective œnotouristique.

Notre travail a consisté, en premier lieu, à construire une grille d’analyse permettant d’identifier le potentiel d’un site pour être une destination œnotouristique. La grille s’articule autour des thèmes suivants :

  • L’architecture
  • La perception des personnes interviewées sur la qualité architecturale du bâti
  • L’environnement viticole, touristique, oenotouristique, les infrastructures proches

En deuxième lieu, nous avons rencontré les représentants de cinq caves coopératives sélectionnées :

tavel

La cave coopérative de Tavel (Gard). «La cave de Tavel est exemplaire car elle est représentative d’un architecte et représentative d’un style, le style régionaliste» (J.M. Sauget, ex-DRAC)

 

 

gallician

Cave coopérative de Gallician (Gard). «Les coopérateurs, dans les choix d’adaptation du bâtiment, ont dû délaisser les critères esthétiques» (A. Moynier, directeur commercial)

 

 

montpeyrouxCave coopérative de Montpeyroux. «Quelques soient l’intérêt et l’esthétisme des bâtiments, cela ne suffit pas. On ne peut pas attirer des visiteurs uniquement avec une belle façade, ni même avec la possibilité de visiter l’intérieur. Il faut proposer autre chose. Il faut raconter des histoires, humaines, donner la compréhension de ce qu’est la coopérative» (B. Pallisé, directeur général)

 

heracles Caveau d’Héracles (Gard). Les impératifs de développementde l’outil de vinification pèsent peu au regard de la valeur patrimoniale du bâti, ancien et de plus en plus inadapté – projet d’une nouvelle cave et de revente du bâti actuel à un promoteur privé- .(Sonia Belchi, directrice du caveau)

 

Csaint mauriceave coopérative de Saint Maurice de Cazevieille (Gard). Un très bel ensemble architectural de 1924, rénové mais  pas ouvert aux visiteurs, les bâtiments étant jugés trop dangereux en raison de l’activité de vinification.

 

Ces cinq entretiens réalisés ont permis d’avancer quelques éléments de conclusions et de réflexions, qui suggèrent dans quelles directions poursuivre la réflexion engagée à l’échelle régionale ou plus locale par les acteurs mobilisés. Pour en savoir en plus, nous vous invitons à vous plonger dans notre rapport complet.

A télécharger :

rapport sur les caves coopératives du gard

novembre 2015,

BL & HD

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>