J’ai pu interviewer un maître de chai dans le Gard, qui a de nombreux aspects oenotouristiques dans son travail au quotidien. Je vais vous expliquer dans quelles mesures…

En effet, il travaille chez un vigneron et gère une équipe de 5 personnes dont 2 personnes sont dédiées à l’accueil et aux projets d’art contemporain. A l’étage de cette cave, 5 à 6 expositions par avignen de sculptures et peintures sont ouvertes au public avec, à chaque fois, un vernissage réunissant ses meilleurs clients.

De plus, leurs vins sont en AOP, et à ce titre, le maître de chai assiste à toutes les réunions du Syndicat qui déterminent les axes de stratégie oenotouristiques à mettre en place sur leur territoire. Il est également très actif sur les foires et salons des environs pour – je cite – « ne jamais se faire oublier ». Enfin, il est fier d’avoir obtenu une vitrine pour ses vins dans l’Office de Tourisme de sa ville.

Voilà donc un métier que l’on pourrait croire uniquement dédié au vin, or il s’agit bien d’oenotourisme dans son cas. L’oenotourisme est bien présent dans le monde du vin, et tend à se développer à grande vitesse, soyons présents au bon moment!

septembre 15,

HD

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>