Anne et François Collard

           Aujourd’hui dans OenoTour je vous enmène avec moi à la découverte du domaine familial Mourgues du Grès à Beaucaire non loin de la capitale Gardoise en Languedoc-Roussilon.
Je me suis entretenue avec Madame Anne Collard propriètaire du domaine avec son mari François afin de vous présenter leur propriété et leurs activités oenotouristiques.

L’Histoire du domaine commence avec le travail du père de Monsieur Collard qui pratique le négoce depuis 50 ans mais ne fait pas de mise en bouteille sur place.
Avec l’apparition de l’AOC Costière de Nîmes en 1986 l’exploitation se modernise. En 1995, François Collard, oenologue de formation, qui a travaillé
au Château Lafite Rothschild dans le Bordelais propose la mise en bouteille au domaine. C’est après une exéprience dans l’urbanisme sur les aménagements touristiquesliés à l’environnement qu’Anne choisi de rejoindre l’exploitation. Sur le domaine quinze personnes cultivent les vignes en bio qui ont besoin d’une attention particulière. Le travail du sol doit être respectueux, ainsi à l’automne des moutons viennent brouter l’herbe entre les céps, le désherbage est naturel et l’enfumage 100% écologique !

La volonté de la famille de développer l’oenotourisme sur ses terres apparaît à cette période. La famille est très sensibilisée à l’acceuil de leurs clients, toujours très chaleureux.
Chez la famille Collard les activités oenotouristiques sont originales et ludiques. La propriété est labélisée Vignoble & Découverte et fait également partie du Club Oenotouristique Sud de France.
Anne a mis en place un sentier d’interprétation du paysage. Entre le verger et la garrigue, il est possible de découvrir un paysage mixte, un écosystème varié et d’admirer la floraison des arbres fruitiers dès le printemps.

La richesse du paysage local se retrouve dans les vins qui ne sont pas modelés que par la géologie. Les cuvées du domaine ont des noms qui font rappels à l’architecture, à la botanique et à la géologie comme Les Galets Dorés, Terre d’Argence ou bien Terre de Feu. Au cœur du Mas, la famille a installé un salon de jardin en bois brut et vous propose de pique-niquer lors des journées découverte du domaine, vous pouvez commencer par une balade découverte du domaine puis d’une initiation à la dégustation suivit d’un pique-nique vigneron.

mourgues_1

Anne a une vision très précise de l’oenotourisme. L’oenotourisme est un travail de mise en réseau : « Il est important de pouvoir proposer à ses clients des restaurants, des hôtels de charme afin de fédérer une dynamique locale ».
Le vigneron est la vitrine de la région Languedoc et la dynamise. L’oenotourisme est un travail d’image, il faut que le client garde une bonne image de sa visite.
Anne est très optimiste concernant l’avenir de l’Oenotourisme Français qui a un potentiel énorme et une belle évolution en perspective.

Pour conclure mon portrait, nous évoquons les compétences essentielles à avoir pour exercer dans l’oenotourisme. Premier point primordial il faut des connaissances dans vin. Il faut également parler anglais afin d’accueillir au mieux les touristes étrangers et d’élargir son réseau à l’international. L’accueil doit être chaleureux, simple mais efficace. Le partage et la passion doivent être une vocation.

Merci Anne de m’avoir accordé du temps pour réaliser ce portrait !

Partez à la découverte du domaine !

Lucile Trébuchet

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>