En quoi le triptyque de Vitruve, architecte du premier siècle avant JC, est-il toujours d’actualité vingt et un siècle après dans la conception des chais viticoles du monde ?

  • Firmitas ou solidité

  • Utilitas ou l’utilité / la praticité

  • Venustas ou la beauté / l’élégance

Selon la Revue du vin de France, un chai viticole «  est le bâtiment où se déroule tout le processus de vinification, depuis l’arrivée de la vendange jusqu’à la mise en bouteille. Le terme est apparu dans les années 1990, à Saint-Emilion ». De nos jours, les architectes repensent le vin au travers de la création de chais viticoles alliant esthétisme, praticité et innovation. Mais dans l’essence même de l’architecture, un autre triptyque existant depuis vingt et un siècle persiste: celui de Vitruve. Les choix des architectes modernes semblent en corrélation avec cet adage. C’est pourquoi nous souhaitions approfondir ce précepte, allié aux nouveaux chais existants, afin de démontrer son actualité dans les vignobles du monde entier.

Un exemple parmi tant d’autres :

Viña Las Niñas, Chili, Architecte : Mathias Klotz

En 1996, Bernard Daure persuada ses amis, Jean-Piere Cayard et Claude Florensa de se lancer dans la création d’un domaine viticole à Apalta au Chili. L’architecture du domaine rentre dans l’aspect environnemental de part l’utilisation du bois, sa disposition intérieur et son esthétisme extérieur.

issue du site du domaine

Photo issue du site du domaine

 

❖FIRMITAS / FORCE :
• Fondations du bâtiment «  les fondations reprennent les charges (permanentes) et surcharges (variables et climatiques) supportées par la superstructure et les transmettent au sol dans de bonnes conditions afin d’assurer la stabilité de l’ouvrage. Au niveau du sol, on doit déterminer la couche d’assise et ses caractéristiques  :
Profondeur (position)
Contrainte admissible (puissance)
Tassement (comportement) »

• Les matériaux choisis sont qualitatifs.

❖UTILITAS/ UTILITE :
Le bâtiment se découpe en 3 parallélépipèdes avec chacun une fonction propre  :
• Le premier de 75 mètres sur 27 abrite sous ses 12 mètres de hauteur les cuves de fermentation alcoolique, celles de stockage et d’élaboration du vin. Le plexiglas utilisé tout autour du bâtiment permet un éclairage naturel et il y a une aération naturelle grâce à l’ouverture d’une façade et d’une fenêtre continue longue de 27 mètres sur 2,7 qui entraine un courant d’air ascendant qui rafraichit le mur.
• Le second parallélépipède mesure 20 mètres sur 5 et est destiné au vieillissement en fûts. Il y a des pierres sèches grillagées sur le mur qui permettent de contrôler la température et l’hygrométrie.
• Le dernière partie est la zone mise en bouteille, laboratoire, bureaux, services dans la plus grande (surfaces carrelée pour des raisons d’hygiène).

❖VENUSTAS / BEAUTE
• Sobriété grâce aux deux matériaux : le bois et le plexiglas créés des effets de lumière quand l’intérieur est éclairé la nuit et le bâtiment s’intègre tout à fait avec le paysage. Le bois en vieillissant à noircit ce qui donne au chai encore plus de charme.

              Les exigences technologiques et environnementales ont forcé les architectes à créer des typologies de bâtiments novatrices. Les propriétés utilisent ces nouveaux espaces pour leur communication, c’est devenu un élément de storytelling. De nos jours, les chais ne sont plus seulement un outil de production mais aussi des vecteurs d’image de marque. Et c’est cette image de marque qui attirent les œnotouristes au sein des vignobles. 

 

Clémentine TORNAY, Clarisse JAUFFRET

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>