Élise Trébuchon

Le fabuleux destin du tourisme vitivinicole

Issue d’un bac professionnel aménagement paysager j’ai choisi de poursuivre mes études dans l’univers agricole plus précisément vinicole. En 2016 j’ai obtenue mon BTSA technico commercial en vins et spiritueux au lycée Agropolis de Montpellier.

20161106_154741

Étant amatrice de la culture française, des traditions et des savoirs faire qu’elle évoque je décide à l’issue de mon BTSA de quitter le commerce du vin à proprement dit pour l’oenotourisme. Le tourisme vitivinicole est pour moi un approche pertinente pour sensibiliser les gens aux vins et bien sûr le leur vendre. Tant de projets se mettent en place (Viavino, Vinopolis, création de pôles œnotouristiques) et démontrent un fort potentiel de développement dans les régions viticoles de France. Certes tardivement, certaines régions comme l’Occitanie, ma région natale, se dynamisent et font appel à des intervenants professionnels et acteurs spécialisés dans le vin et sa valorisation. J’ai souhaité être l’une de ces actrices par le biais de la licence professionnelle en oenotourisme et projet culturel promotion 2016/2017.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *