Marion Bonan est chargée de mission pour le syndicat AOC Languedoc. Située aux portes de Montpellier, la Maison des Vins du Languedoc, a été créée par les vignerons de l’AOC Languedoc. Elle est aujourd’hui une véritable vitrine des vins de l’appellation Languedoc. On y trouve la Boutique, espace de vente de vins et produits du terroir, Les Cuisiniers vignerons, restaurant à la cuisine méditerranéenne, et L’École des vins du Languedoc, offre de formation en dégustation et œnologie.

 

Cursus

Issue d’une formation en management culturel et communication, qui lui a permis de faire un stage d’un an au Chili, Marion a obtenu un Master en action culturelle -arts du spectacle option Cinéma. Elle a travaillé ensuite dans le secteur de la communication et médiation culturelle au théâtre National de Chaillot. C’est pour mettre en relation sa passion pour le vin, la communication et la culture, qu’elle a décidé de suivre la Licence Professionnelle Œnotourisme et Projet Culturel. Les compétences acquises dans la formation l’ont amené à travailler aujourd’hui pour  la Maison des vins du Languedoc où elle a été recrutée suite au stage professionnel en fin de formation.

 

Son travail et ses missions

Elle est actuellement responsable de « L’ École des vins du Languedoc »,  chargée de la promotion et du développement. Aujourd’hui, cette école propose des formations pour le grand public (ateliers d’apprentissage ludique pour découvrir les bases de la dégustation, et les différents terroirs et  appellations en AOC Languedoc) et une offre à destination des professionnels avec des formations diplômantes.  Elle coordonne ce projet, né il y a un an et demi, et prend également en charge la communication des différents évènements oenotouristiques portés par le Syndicat AOC Languedoc au sein de la Maison des vins du Languedoc. Parmi ces activités, il y a des soirées de dégustation, soirée littéraire,les évènements saisonniers tels que les estivales de Saporta, La Nuit des estivales…

 

Sa définition et sa vision de l’œnotourisme

Selon Marion, l’oenotourisme est une mise en relation entre le consommateur et le vigneron. C’est un métier qui doit s’adapter à un milieu où il n’y a rien de fixe. Les consommateurs changent de goûts, le climat n’est pas le même d’une année sur l’autre et les vignerons doivent s’adapter à toutes ces variables. De la même façon l’oenotourisme doit se remettre sans cesse en question pour créer une relation optimum entre le consommateur et le vigneron. L’œnotourisme occupe une place incontournable dans l’image et la notoriété de la France à l’étranger. Il permet au visiteur de découvrir notre art de vivre à travers une dimension patrimoniale, culturelle, naturelle et humaine. Cependant, l’oenotourisme n’est pas développé de la même façon partout en France, un diagnostic approfondi de l’oenotourisme semble nécessaire pour promouvoir d’avantage ce secteur.

 

Son conseil

Le marché du travail a besoin des gens polyvalents et flexibles, qui n’hésitent pas à se déplacer par rapport aux opportunités qui se présentent. Aujourd’hui, il est opportun de créer son emploi car il y a une véritable demande, un véritable besoin qui existe.  Avant tout, il est nécessaire d’aller à la rencontre, d’être curieux et de s’entourer pour avancer et proposer des projets fédérateurs et utiles.

D’après une interview réalisée par Marion Carignano et Nicole Rada à l’automne 2016
étudiantes en Lpro OPC, promotion 2016-17

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>