Contenu de la formation
Disposant de 25 places, la sélection se fait sur dossier et un entretien avec les responsables de la formation. Les candidatures sont ouvertes aux étudiants titulaires d’un diplôme bac+2 suivants:
– une L2 dans les domaines suivants : lettres, langues, arts appliqués, design, médiation culturelle, biologie
– un BTS : Tourisme, Viticulture-oenologie, Technico-commercial vin et spiritueux, autres diplômes dont les compétences peuvent être un plus pour aborder la Licence Professionnelle, conférant ainsi aux étudiants une double compétence :

Période de formation : 395 heures.
L’enseignement professionnel, par groupe de 25 étudiants, est assuré à l’université de Nîmes et au LEGTA Marie Durand qui dispose de matériels professionnels (notamment pour l’apprentissage de la dégustation).
Par une pédagogie expérientielle et pluridisciplinaire, cette formation a également pour particularité de faire une place importante à la conduite et à la gestion de projet en relation avec le monde professionnel local.

Les disciplines :
– Viticulture (MAN)
– Oenologie (MAN)
– Dégustation
– Fillière vin
– Droit
– Story telling
– Vin et territoire
– Tourisme / oenotourisme
– Informatique
– Communication
– Gestion
– Design culinaire
– Marketing
– Politique économique et culturelle
Projet tutoré : 150 heures qu’il est souhaitable de réaliser en entreprise

Stage : 15 semaines dans l’entreprise au choix de l’étudiant à partir du mois de Mars.

Insertion professionnelle
Le chef de projets culturels et événementiels en oenotourisme exerce son activité essentiellement dans les régions viticoles. Les compétences acquises dans la formation peuvent être exercées dans :
– les entreprises de production (caves coopératives et particulières) ou de négoce,
– les organisations collectives de la filière (interprofessions, ODG, fédérations des caves particulières et coopératives, …),
– les organismes de promotion territoriale (CRT, CDT, OTSI…) et collectivités territoriales,
– les entreprises et organismes du secteur culturel : écomusées, musées, parcs environnementaux, parcs de vulgarisation culturelle…
– les entreprises et organismes du secteur réceptif : hôtellerie, parcs de loisirs, agences de voyage…
– les agences de communication évènementielle, de relations presse…

Autres emplois :
– animateur de réseau oenotouristique
– agent de développement en projet oenotouristique
– conseiller technique en oenotourisme
– consultant en oenotourisme
– coordonnateur de projets oenotouristiques
– chargé de mission en oenotourisme

Pour en savoir plus, visitez le site de l’université de Nimes – Licence Pro Oenotourisme

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>